ARAC03 Association des riverains de l’usine All’Chem de Montluçon
ALL’CHEM MONTLUCON LUBRIZOL ROUEN AZF TOULOUSE
Présentation… … pour l’information des montluçonnais Savez-vous qu’existe à Montluçon une usine chimique classée «Seveso2» ; c’est à dire proches d’une installation présentant le plus haut niveau de risque ; comme l’usine AZF de Toulouse et l’usine LUBRIZOL de Rouen ? Cette usine s’appelle All’Chem et se situe rue Vaillant-Couturier. Savez-vous qu’au-delà des odeurs nauséabondes qu’elle dégage, de la pollution, cette usine présente des risques mortels pour chacun des riverains, par explosion ou émanation de gaz mortels ; que ces risques pour votre santé, celle de vos proches, de vos enfants, sont réels et figurent dans des documents officiels ? Savez-vous que ces risques sont si importants qu’ils ont conduit les autorités à prendre des mesures dans un rayon d’un kilomètre autour de l’usine ? Que certains commerces proches de l’usine ont du fermer, que certains propriétaires d’habitations doivent installer une pièce de confinement ? Si vous êtes propriétaire, savez-vous que du fait de cette usine dangereuse votre bien immobilier a perdu jusqu’à 30% de sa valeur sans réelle compensation au niveau des impôts ? Et si vous êtes locataire disposez vous de cette pièce sécurisée dans votre logement ? Savez-vous que des plans d’intervention en cas d’incident sont prévus, que tout se jouera en quelques secondes pour votre santé ? Connaissez-vous ces plans, êtes-vous informé des schémas d’alertes, des mesures à prendre, des risques ? Sans doute que non pour beaucoup d’entre vous tant l’information distribuée est inadaptée voir inexistante sur bien des points. Pour vous informer et vous défendre, certains des riverains de cette usine se sont regroupés pour créer l’association ARAC 03 « dans le but de défendre notre santé, notre vie et nos intérêts ». Dans un second temps cette association a élargi son activité à la qualité de vie et l’environnement du quartier qui sur bien des points est délaissé par la municipalité. Mais cette association ne pourra vous défendre que si nous sommes assez nombreux ; plus nous aurons de force, plus nous ferons entendre notre voix et pourrons défendre les intérêts des habitants du quartier. Pour plus de renseignements contactez-nous à l’adresse de l’association : 8, rue de la glacerie - 03100 Montluçon ; mail : ass.arac03@gmail.com. Nota : pour les riverains proches de l’usine, il existe un service compétent pour la pollution de l’air ; chaque fois que vous sentez de mauvaises odeurs, vous pouvez téléphoner au 0470022725.
L’association ARAC03 a pour but de défendre la vie et la sécurité des habitants riverains et des travailleurs de l’usine All’Chem, usine chimique classée « Seveso 2 » seuil haut. Cela veut dire qu’elle utilise et stocke des produits potentiellement mortels ou à effets irréversibles sur la santé. A la suite de la catastrophe d’AZF à Toulouse les pouvoirs publics ont mis en place un procédé de réaménagement du territoire et de protection de la population (PPRT) qui consiste notamment à évacuer les gens résidant trop près de l’usine ou à les obliger à se confiner en cas d’alerte. Cela conduit à découper le quartier en zones d’affectations différentes suivant la proximité de l’usine et les risques. Nous n’avons pas eu le choix, le PPRT s’applique ici. Cela veut dire que chaque habitation se situant dans les zones bleu foncé et bleu clair ont l’obligation d’avoir chez eux une pièce de confinement pour se mettre à l’abri des gaz toxiques qui sont, dans le cas d’All’Chem, le risque le plus important. La zone rouge étant évacuée. Les travaux de confinement ont été payés pour 25% par ALL’Chem, pour 25% par la communauté d’agglo, 40% en crédit d’impôt et 10% à la charge des propriétaires qui n’avaient rien demandé et ont, en plus et par conséquent de cette obligation ,une dévaluation de leur bien immobilier. A l’origine secteur industriel, tout l’environnement autour de l’usine s’est transformé au fil du temps et les constructions se sont multipliées avec la bénédiction des autorités municipales : lycée, complexe sportif, maison de retraite, pavillons, secteur commercial… Désormais la zone entourant l’usine est clairement une zone d’habitation et de commerce qui rend impossible la cohabitation avec une usine polluante et dangereuse….. Et pourtant la municipalité a construit le Centre St Jacques, le conservatoire de musique…. !! De nombreux terrains dans les alentours de l’usine pourraient permettre de développer de nouvelles infrastructures, de nouvelles entreprises et par là, la création de nombreux emplois. Puisque Adisseo à Commentry proposait des emplacements pour des usines chimiques, ce qui permettait à All’Chem (groupe Axyntis) d’avoir une usine neuve, de meilleures conditions de sécurité et de ne pas perdre ses emplois, nous avons proposé le déménagement de l’usine. Monsieur Simonnet, directeur du groupe, a clôt le sujet par une fin de non recevoir plus que brutale. Nous redoutons qu’en cas d’accident à l’usine, l’alerte soit donnée trop tard. En effet, la lenteur de la procédure de déclenchement de l’alerte et la vitesse de propagation des gaz retirent toute réelle possibilité aux habitants de se mettre en sécurité. Les populations exposées ne peuvent se trouver en permanence près d’un lieu de confinement, ce qui réduit considérablement le nombre de survivants éventuels, et l’intérêt du dit confinement. Nous nous battons en permanence pour faire entendre notre voix, c'est-à-dire celle de tous les riverains du quartier pour obtenir des conditions de sécurité qui bénéficient en premier lieu aux travailleurs de l’usine, et nous permettent d’avoir l’espoir que des accidents comme ceux de Lubrizol ou d’AZF n’ arrivent pas à Montluçon. Nous ferons tout notre possible pour que la population montluçonnaise soit informée correctement des risques auxquels elle est exposée par la présence de cette usine dangereuse pour le quartier et la ville de Montluçon. Catherine GENET
Le mot de la présidente
Pour une information transparente. Ce site a été réalisé à partir des documents publics dont l’association a pu avoir connaissance. Il faut préciser qu’il est extrêmement difficile pour l’ARAC03 d’informer complètement les montluçonnais dans la mesure la pression des responsables de l’usine, parfois même des autorités, est forte pour refuser de communiquer un certain nombre de rapports, documents, accidents qui permettraient pourtant d’assurer la transparence à laquelle la population concernée par les dangers de l’installation a droit. Il ne s’agit pas d’affoler les habitants comme on nous en fait souvent le reproche mais de leur assurer une information dont l’accident de Rouen a démontré l’utilité et la légitimité. Bien entendu si ces pages de ce site comportaient des erreurs ou des omissions nous nous ferions un devoir d’apporter les rectifications nécessaires du moment qu’elles sont étayées par la communication de documents officiels incontestables.